l’Agence tous risques du climatoscepticisme français 6


partagez-moiShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on Reddit

Après le récent flop du climategate 2, le barnum Sarkozy vient de rattraper ce vieux chewing-gum d’Allègre… lequel n’aurait (ouf!) pas l’intention de briguer un nouveau maroquin… Par prudence, nous préférons mettre en garde les lecteurs innocents contre un retour de la plus fine équipe du french climatoscepticisme.. celle de… l’Agence tous risques!

 

Pitch

[« Accusés d’un crime qu’ils n’ont pas commis, n’ayant aucun moyen d’en faire la preuve, ils fuient sans cesse devant leurs poursuivants. Pour subsister, ils emploient leurs compétences. Si la loi ne peut plus rien pour vous, il vous reste un recours, un seul : l’Agence tous risques. »]

Agacé par un climat qu’ils n’ont pas compris, n’ayant aucun moyen d’apporter des preuves, ils se dérobent sans cesse devant leurs contradicteurs. Pour subsister, ils dévoient leurs compétences. Si la science ne peut plus rien pour vous, il vous reste un recours, un seul : l’Agence tous risques.

 

Personnages

hannibal

Colonel John « Hannibal » Smith
[Amateur de déguisements en tous genres et cerveau de l’équipe ; auteur de la célèbre réplique « j’adore quand un plan se déroule sans accrocs »…]

Colonel Jean « Hannibal » Martin (aka Jacques Duran)

Jean Martin est l’animateur du site Pensée-Unique, repaire favori des climato-sceptiques français. Il a agité la blogosphère en entretenant le mystère sur son identité. Sous le pseudo de Jean Martin se cache Jacques Duran, directeur de recherches au CNRS à la retraite, spécialiste de la physique des poudres et des grains… domaine dont le lien avec le climat saute bien évidemment aux yeux. Non content d’être un fatras de tout ce qui peut nuire au GIEC et contribuer à la désinformation, Pensée -unique est également une atteinte au bon goût visuel.

Incontestablement un bon plan pour le climatoscepticisme que d’avancer masqué sur la toile. Heureusement, les plans d’Hannibal ne se déroulent généralement pas comme prévu.

 

 

fute

Lieutenant Templeton « Futé » Peck

[logisticien de la bande, c’est un baratineur hors pair ; grand séducteur, il mène un train de vie luxueux et aime les belles voitures…]

Lieutenant Luc « Futé » Ferry

Doit-on vraiment présenter l’immense philosophe de plateau qu’est Luc Ferry ? Cet ancien ministre de l’Education et de la Recherche est une recrue de choix pour l’Agence. Intime des Bogdanov, promoteur des ouvrages de Jean Staune, il ne pouvait qu’affirmer sa profonde compréhension de la science en rejoignant les rangs du climatoscepticisme et en défendant les œuvres d’Allègre. Côté réseau, c’est bingo: le carnet d’adresses est fourni en adresses de salons de tous bords et en bons plans variés, comme celui qui consiste à être payé 4500 € par mois pendant 14 ans pour un poste d’enseignant à Paris Diderot sans jamais y avoir mis un orteil.

Un sacré recrutement pour l’Agence, mais sans doute pas très fiable: ces derniers temps, notre petit futé s’ingénie à se démarquer du sarkozysme pour se dégotter une nouvelle auberge.

 

courtillot

Capitaine Henry M. « Looping » Murdock
[pilote émérite, très cultivé, il est aussi interné pour une folie galopante : il s’identifie à des personnages fictifs, a des hallucinations et parle à un chien invisible…]

Capitaine Vincent « Looping » Courtillot

Vincent Courtillot, désormais ex directeur de l’Institut de physique du globe de Paris, aurait pu être professeur de grec ancien. Il a finalement mené une brillante carrière de géophysicien avant de se prendre pour Mr Soleil. Il s’est brûlé les ailes en cherchant à démontrer une corrélation entre géomagnétisme, activité solaire et variation des températures moyennes de la Terre, courbes truquées à l’appui. Ses pairs ont vilipendé ses méthodes et ses erreurs de débutants mais n’ont pas réussi à le ramener au sol : Courtillot plane, persuadé que la Terre est plate et noire, tout comme il était convaincu du rôle prééminent du volcanisme dans la disparition des dinosaures.

Capable d’affirmer que le bouquin de son mentor Allègre « ne paraît contenir que des choses exactes », Vincent « Looping » Courtillot court probablement les castings pour le remake de Y a-t-il un pilote dans l’avion.

 

barracuda

Sergent Bosco B.A Barracus « Barracuda »
[le gros bras de service, phobique des engins volants, constamment en trains de se chamailler]

Sergent Claude Allègre « Barracuda »

Oui, il aurait sûrement voulu être le chef, mais un ex-éléphant ne saurait jouer Hannibal, fût-il  doté d’un égo de la taille du massif alpin, et le rôle de Barracuda colle admirablement à son style tout en finesse. Ses gros bras lui permettent de lutter contre la force centrifuge de l’âge, qui l’éloigne inexorablement du pouvoir : amiante, mammouth, climat, nucléaire, crise de l’euro…, notre « Barracuda » de la science est prêt à castagner tout ce qui bouge dans les médias pour exister. A condition d’être seul contre tous, tel un Galilée des temps modernes. Aimant cogner à grands coups de pavés, il tient son chef d’œuvre avec L’imposture climatique : « la quantité de torsions de la réalité, de mensonges directs ou par omission, de calomnies et de méchancetés imprimées par centimètre carré de papier y est étourdissante » juge un Stéphane Foucart admiratif ; sa phobie de l’exactitude est telle qu’il arrive à citer des sources en se trompant sur le nom de l’auteur, le nom de la revue et la date de la publication !

Une performance qui lui vaut sans doute de bénéficier de la perpétuelle brosse à reluire de médias complaisants… Mais nous devrions malgré tout en profiter, avant qu’il se mette à la littérature érotique…

 

partagez-moiShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on Reddit

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “l’Agence tous risques du climatoscepticisme français

  • Papy

    Non seulement ils n’ont pas remis le lien originel lié à mon pseudo, mais ils ont réitéré dans le seul autre de mes posts qu’ils ont laissé.

    Constatez par vous-même en cliquant sur mon pseudo « Papy » dans les commentaires : direction la caverne « Hannibal » !!

    Je viens d’adresser une nouvelle demande d’excuses de leur part, mais visiblement mes posts ne passeront plus jamais la modération…

    Absolutely fabulous !

      • Papy

        Je vois mal comment, du moins en ce qui concerne l’effacement de commentaires : ils modèrent leur blog comme ils l’entendent.

        Après il reste la falsification du site lié à mon pseudo, ce qui est assez inédit puisque je n’avais encore vu ça nulle part, mais ça restera difficile à prouver puisqu’il faudrait que quelqu’un ayant lu le commentaire originel témoigne qu’il a bien été modifié après-coup, sinon c’est finalement ma parole contre la leur.

        De toutes façons, je doute qu’il y ait un quelconque recours face à ce petit jeu : c’est davantage immoral que délictueux, le seul recours est de leur faire de la pub à mon avis !

  • Papy

    Amusant.

    Et pour compléter le tableau, sachez que le principal blog qui relaie les aventures de cette joyeuse bande, à savoir Contrepoints.org le bien nommé, pratique la censure et la falsification des commentaires de ses articles dédiés au sujet.

    Alors que j’ai l’habitude de pointer les nombreuses erreurs de leurs articles dédiés au climat, j’ai pu voir hier le site vers lequel pointait mon pseudo être remplacé de manière frauduleuse par celui d’Hannibal, et mes posts suivants dénonçant la manip et apportant des liens démystifiant l’article être effacés par le même modérateur.

    L’article en question :
    http://www.contrepoints.org/2012/01/18/65134-climat-pourquoi-le-giec-nest-pas-credible#comment-75597

    Un petit screen pour témoigner de la fraude :
    http://i.imgur.com/lQ0wb.jpg

    Si la doctrine libéralo-libertarienne prône la liberté d’expression, cela s’arrête donc visiblement au débat climatique : « If you don’t like the tax, reject the facts ! »

    Je compte donc faire le tour de quelques blogs dédiés aux sciences climatiques. Ce genre de jeu est tellement minable et indigne d’un blog qu’ils méritent un peu de pub, non ? Si vous avez des idées…

    • laurentbrasier Auteur de l’article

      Merci pour cet « amusant » exemple de désinformation. Du coup, ils ont quand même remis votre lien originel dans le commentaire ?
      Je pense qu’il ne faut pas trop perdre de temps à ferrailler avec les sceptiques de tous poils, c’est faire leur jeu, celui de la communication et pas de l’argumentation rationnelle. Mais un bon coup de sang de temps à autre fait du bien…