Santé



218
Il faut dire que, pour quiconque aime les mots, la « capsulite rétractile » donne déjà envie que l’on parle d’elle. Par ailleurs, lorsqu’on apprend, interloqué, de la bouche du rhumatologue, que cette délicate pathologie va nous accompagner a minima 9 mois, et plus sûrement 12, 24 voire 36 mois jusqu’à rémission complète, le désir de faire un billet sur cette nouvelle compagne devient impérieux...

J’ai une capsulite rétractile